Prochaines formations

niveau 1  les 3, 4 et 5 Juin 2020 
niveau 2  les 30, 31 mai et 1er Juin 2020.

 

Mantrathérapie

 


 

Les sons tibétains de guérison

 

L'utilisation des mantras comme mode de soin remonte à l'antiquité. Les mantras qui nous concernent ici proviennent des traditions tibétaines spirituelles et médicales anciennes. Ils sont faciles à utiliser, très efficaces et accessibles à tous -quelque soit l'âge, le sexe, le contexte ethnique ou spirituel.

 La thérapie mantrique (mantrathérapie) est enseignée et transmise par le Dr Nida Chenagtsang. Ces mantras ont été transmis au Dr Nida selon une longue tradition orale et écrite, provenant surtout de la lignée Ngakpa dont le Dr Nida est l'héritier direct.

Le but de ces quelques pages est de vous expliquer comment on utilise les mantras pour soigner les maladies et pour maintenir la santé. Vous pourrez trouver ici comment recevoir ces enseignements et les mettre en pratique pour vous même et pour autrui.

Tous les cours sont présentés par L'Académie Internationale de Médecine Tibétaine (IATTM) en collaboration avec l'Institut Ngak Mang.


Qu'est ce la mantrathérapie tibétaine?

La mantrathérapie tibétaine est une forme de soin puissante dont l'origine remonte à des temps très ancients; elle est fondée sur les principes d'interdépendance des phénomènes. Cette philosophie soutient que tous les phénomènes sont interdépendants, interconnectés: pas un objet, pas une personne ou un évènement dans l'Univers n'a d'existence propre; chaque action, pensée, ou évènement influence tous les autres phénomènes existants. Grâce à une profonde compréhension du principe d'interdépendance, on peut devenir les co-créateurs de notre propre réalité et avoir un impact sur certains aspects de notre vie, comme par exemple sur la santé. On peut aussi utiliser ces méthodes pour guérir des troubles énergétiques comme mes blessures accidentelles et les maladies.

La physique moderne atteste aujourd'hui ce que beaucoup de cultures anciennes connaissaient déjà depuis longtemps- à savoir que l'énergie et la forme sont interchangeables; elles sont simplement les différentes manifestations des mêmes constituants universels.


La médecine tibétaine traditionnelle décrit ces constituants universels ou potentialités comme étant les 5 éléments. Dans leur forme la plus subtile ces 5 éléments ont une fonction psychophysique qui énergétise les aspects mentaux, émotionnels et spirituels de notre être, et -dans leur forme la plus grossière- forment la base de notre existence physique.

Elle (la médecine tibétaine traditionnelle) se plaçant dans un rôle d'interface avec ces énergies subtiles, utilise dans son approche thérapeutique les cinq modes de perception sensorielle -et leurs objets: la forme, le son, le toucher, le goût, et l'odeur-

La mantrathérapie se concentre particulièrement sur l'énergie du son comme outil de guérison. Des mantras anciens et secrets sont utilisés; il sont composés de mots sanskrits et tibétains, résumant parfois l'essence des sons naturels.

 

Qu'est ce qu'un Mantra?

Un Mantra est l'énergie pure et essentielle du son. Le son, dans sa plus essentielle et plus pure manifestation possède un potentiel infini. C'est pour cela que la récitation d'un mantra est une façon de se connecter avec les énergies subtiles et permet de les manipuler. La mantrathérapie utilise cette technique comme moyen de guérison.

Mantra  est un mot sanskrit de l'Inde ancienne. Le sens littéral est "sauver l'esprit de la souffrance et de la maladie". Le terme tibétain pour Mantra, est Ngak (Tib. sNgags), celui qui pratique cette forme de thérapie est appelé un Ngakpa.

Quand on entend le mot mantra, on pense souvent aux religions Bouddhiste ou Hindouiste et on pense que le mantra est uniquement une sorte de prière. C'est parce que ces religions utilisent l'énergie des mantras pour atteindre leur accomplissement spirituel. Mais il y a une autre catégorie de mantra, moins connue; ce sont les mantras de soins, pour soigner les maladies. Il y a beaucoup de mantras différents connectés à divers problèmes physiques et mentaux.

Comment fonctionne la mantrathérapie?

Les mantras de soins fonctionnent grâce au principe d'interdépendance des phénomènes.

Dans la médecine tibétaine, la cible de la thérapie n'est jamais unique contrairement à la médecine occidentale.

Chaque organe ou point du corps est relié à d'autres points; et au lieu de s'intéresser à un seul point, la médecine tibétaine considère un ensemble de points : la partie où se situe le problème et les points en rapport avec cette partie, tout en prenant en compte le type de relation qui existe entre ces points.

En médecine tibétaine, on considère que s'il y a maladie, il y a forcément désordre énergétique sous-jacent.

La mantrathérapie utilise l'énergie du son pour remédier à ces désordres énergétiques, traitant ainsi les racines du mal en même temps que les facteurs secondaires et conséquences de cette maladie; au lieu de traiter simplement les symptômes.

A quoi vont me servir les mantras de soins?

Il y a vraiment des centaines de mantras de soins. Certains mantras sont particuliers à certains problèmes comme la diarrhée, les vomissements, la constipations, les verrues, la grippe ou les infections, boutons, fractures, saignements, coupures, etc.

D'autres mantras agissent sur les problèmes comme: les désordres des organes pleins (coeur, foie, poumons, rate, reins) ou ceux des organes creux (vésicule biliaire, estomac, colon, intestin grêle) ou les désordres des 5 sens (vue, ouïe, ...) ou qui soulagent la douleur en général.

Les mantras qui équilibrent les 3 humeurs (vent, bile, phlegme); en médecine tibétaine, ces trois humeurs sont considérées comme étant les trois énergies vitales du corps. La maladie se manifeste, lorsque les trois humeurs sont en déséquilibre. Il y a aussi les mantras que l'on qualifie de "mantras pour 100 maladies". Ces mantras ont la capacité de soigner n'importe quel type de troubles énergétiques; ils sont très efficaces quand la maladie est complexe ou que la cause est inconnue.

 

 

3 principaux mantras pour 100 maladies:

Dorje Gotrab - ‘Mantra de l'armure indesctructible’
Pawa Dru Nga - ‘Mantra des symboles des 5 guerriers’
Bat Shima - ‘Mantra des quatre forces de destruction’

Que signifie la Transmission des Mantras?

Recevoir un mantra, c'est recevoir une transmission. C'est parce que le mantra est une forme de l'énergie dans le son. En écoutant le mantra, on reçoit la capacité de le réciter pour soi-même afin d'en expérimenter les vertus curatives pour soi-même et pour les autres.

Les mantras sont généralement transmis de maître à disciple.

La transmission, dans la tradition spirituelle tibétaine, est une opération en trois volets : le maître explique les enseignements oralement, khrid, en donnant des instructions pratiques très précises sur l’exécution du mantra. Le maître récite le texte racine, lung; les étudiants reçoivent la transmission en écoutant et en entendant. Le maître et l’élève établissent une connexion particulière par le son. Le maître exécute le véritable rituel de transmission du pouvoir du mantra, wang (Tib. dBang), donnant le pouvoir et l’autorisation d’exécuter la pratique. Dans la tradition spirituelle de Vajrayana, c’est la partie la plus importante de la transmission.

Dans la tradition de la mantrathérapie, toutefois, le processus de transmission est beaucoup plus simple et ne comporte qu’une seule des deux étapes. Le point vital dans la transmission est que l’étudiant doit entendre le maître réciter le mantra à haute voix. Dans ce processus, le son du mantra capture l’essence du pouvoir de guérison – pas seulement celui du mantra lui-même – mais aussi la sagesse et le pouvoir de guérison accumulés dans la lignée entière des guérisseurs qui ont utilisé et transmis ce mantra avant.

Celui qui n’aurait pas reçu cette transmission – ou connexion d’énergie – ne pourra pas recevoir les bienfaits associés à l’utilisation de ce mantra, même si il peut psalmodier le mantra de nombreuses fois. L’utilisation du mantra sans la transmission pourrait soit n’avoir aucun effet du tout ou même causer l’effet inverse.

Les effets de la mantra thérapie peuvent être étonnamment puissants, profonds et parfois beaucoup plus efficaces que les médicaments pharmaceutiques. La mantra thérapie peut donner des résultats très rapides, ce qui peut être particulièrement évident dans le cas de maladies où d’autres médications ont été essayées et s’avèrent inefficaces.

Quelles sont les origines de la mantrathérapie ?

La guérison par l’utilisation des mantras est utilisée depuis des milliers d’années. L’origine peut en être retracée dans l’ancien Tibet, la Mongolie et l’Inde. La connaissance la plus ancienne de la mantra thérapie est attribuée à la tradition Bonpo du Tibet. Bonpo signifife littéralement « celui qui chante ». Certains mantras de soin proviennent des religions Bouddhiste et Indoue. Alors que les mantras spirituels sont considérées comme « fermées », ce qui signifie que seul un adepte de cette foi peut les recevoir, les mantras de guérison ne comportent pas une telle restriction. Toute personne intéressée peut recevoir la transmission des mantras de guérison.

La première mention de l’utilisation de mantras dans des pratiques thérapeutiques se trouve dans le célèbre texte médical tibétain le "Bum Shi" (« Nombreuses instructions orales de médecine ») L’auteur de ce texte, Chebu Trishe, était le premier praticien tibétain. Il était le fils de  Shenrab Miwoche – le fondateur de la tradition philosophique Bon – qui vécut il y a 3900 ans environ. Buddha Shakyamuni transmit aussi de nombreux mantras de guérison dans un Sutra connu sous le nom de  "Zhang Dus" (« Recueil de mantras »), il y a presque 2500 ans.

Outre ces personnages historiques célèbres, beaucoup de maîtres spirituels aboutis vivant au Tibet ont découvert leurs propres mantras de guérison. Cette pratique de « découverte spontanée » est désignée sous le terme de gTerma (littéralement « trésor caché »), et se trouve au Tibet – aussi bien dans la tradition  Bonpo que dans la religion bouddhiste – depuis plus de mille ans. Parmi les célèbres gTertons  (personnes qui découvrent ces « trésors cachés ») on compte Dranpa Namkha, Sangje Lingpa, Dorje Lingpa, Padma Lingpa, Mingyur Dorje et Dudjom Lingpa.

De quelle manière les mantras sont-ils utilisés pour guérir ?

Les mantras peuvent être utilisés pour se soigner soi-même ou pour soigner les autres. Traditionnellement il y a six moyens principaux pour utiliser les mantras de soin ; la méthode utilisée dépend de la nature de la maladie et du mode de fonctionnement spécifique du mantra. Généralement, le mantra est récité un certain nombre de fois pour déclencher son pouvoir, puis le souffle – qui représente l’essence de la voix et porte pour cela l’énergie subtile du son – est utilisé pour activer un moyen de guérison. On procède comme suit:

Ngak Chu  « eau mantrifiée ». On récite puis on souffle sur de l’eau qui est bue.

Ngak Mar  « beurre mantrifié ».  On récite puis on souffle sur du beurre qui est soit consommé soit appliqué sur la zone du problème.

Tsa Ngak  « sel mantrifié ». On récite puis on souffle sur du sel qui est appliqué sur la zone du problème. Dans certains cas le sel peut être chauffé avant d’être appliqué.

Ngak Phu « Le mantra soufflé ». Les mains sont frottées l’une contre l’autre et le mantra est soufflé sur les mains, puis on les place sur le corps sur la zone problématique.

Chag Ngak  « métal mantrifié ».  On utilise du métal chauffé pour générer une énergie curative.

Ngak rDo  « pierre mantrifiée ».  On récite puis on souffle sur des pierres chaudes qui sont appliquées sur la zone problématique.

Les mantras de soin ont des talents très variés et peuvent être utilisés dans bien d’autres manières en plus de ces méthodes. Parfois le praticien peut simplement psalmodier le mantra lui-même, à  d’autres moment, le patient peut être encouragé à écouter le bruit du mantra que l’on chante. Certaines parties du corps peuvent être renforcées en attirant sur elles des mantras de couleurs spécifiques ; Les mantras peuvent être transformés en amulettes à porter sur soi pour se protéger de la maladie. Des mantras spécifiques peuvent être peints sur du papier de riz et ingérées pour produire un effet curatif ; de l’encens chargé de puissance par les mantras peut être brûlé pour obtenir la purification ou la guérison. D’une manière générale, l’encens tibétain authentique est chargé de pouvoir par les mantras.
 

La relation entre la mantrathérapie et la MTT

La médecine tibétaine est une science médicale basée sur des herbes naturelles qui se concentre sur l’équilibre entre les trois humeurs (vent, bile et phlegme), énergies subtiles qui pénètrent et nourrissent le corps physique . Quand les trois humeurs sont équilibrées, le corps et l’esprit restent sains ; quand il y a un déséquilibre, la maladie se manifeste.

La médecine tibétaine a deux objectifs principaux:

1.La prévention de la maladie par un régime sain et un mode de vie correct.

2.Le traitement de la maladie – quand elle s’est manifestée.

En MTT, les traitements se répartissent en trois catégories de base :

1.Régime alimentaire thérapeutique

2.Modifications du mode de vie

3.Utilisation de médicaments

4.Application de thérapies externes

Dans certains textes, la mantra thérapie est désignée sous l’appellation de cinquième méthode de traitement.

La mantrathérapie peut être utilisée séparément comme un traitement en soi, ou elle peut être associée avec l’une des quatre modalités de traitements ci-dessus afin de renforcer leur efficacité.

En association avec un régime, les mantras peuvent servir à renforcer les pouvoirs thérapeutiques des aliments ou pour désintoxiquer des aliments contaminés. Les mantras peuvent être utilisés dans la maison pour créer un espace de vie plus confortable ou sur un lieu de travail pour renforcer la communication et augmenter la productivité. Les mantras écrits peuvent être portés comme des amulettes afin de se protéger des accidents, des blessures, ou pour détourner l’esprit des provocations ; les mantras peuvent être associés à des médicaments à base de plantes pour en amplifier les effets ; en fait, pendant la confection des médicaments traditionnels tibétains, beaucoup de mantras de guérisons sont récités, introduisant l’énergie du son dans ces préparations complexes d’herbes et de minéraux, afin de renforcer leur propriétés thérapeutiques. On peut aussi utiliser les mantras en association avec les thérapies externes traditionnelles tibétaines, telles que le massage Ku Nye, l’acupuncture, la moxibustion, les ventouses et l’application de pierres chauffées ou de compresses à base d’herbes.

Logo Sorig Khang Biarritz

Nous suivre

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube

​© 2019 crée par             . Crée avec Wix.com